jeudi 25 octobre 2012

Soupe Orange Aux Raviolis

 , pour se donner bonne mine et vitalité, avec le froid qui s'annonce! 
J'ai opté pour une soupe à la carotte et au gingembre , qui émoustille  les papilles! avec de délicieux raviolis au potiron. (ou toute autre courge!)

Pour les raviolis:
La Pâte:
  • 400g de farine
  • 2 œufs
  • 1càc de sel
  • 10cl d'eau chaude
  • 150g de fromage râpé
Pour la farce:
  • 400 gr de potiron
  • 1 pomme de terre
  • 1 oignon
  • beurre , huile, sel, poivre
Marche à suivre:
1)Préparer la farce. Couper le potiron, la pomme de terre  en morceaux et cuire dans de l'eau salée . Faire revenir dans de l'huile l'oignon émincé. Égoutter les légumes cuits, les écraser à la fourchette et mélanger avec l'oignon. Assaisonner.(au choix) saler et poivrer.  La farce doit être assez sèche , sinon ajouter de la chapelure. Laissez refroidir .
2) Préparer la pâte: Mélanger tous les ingrédients , façonner une boule , envelopper dans un torchon et laissez reposer  une heure.
Abaisser la pâte (très finement) en deux grands rectangles . Sur l'une des abaisses , disposer des petites  boules de farce en rangées régulières. Humecter entre les rangées de boules (là où la pâte devra coller) poser la deuxième abaisse (en passant vos doigts entre les boules pour sceller) et découper des raviolis avec une roulette. presser à la jonction de la pâte et réserver sur du papier sulfurisé fariné ou un torchon sec.. Faire chauffer de l'eau salée (3L) , porter à ébullition plonger délicatement les raviolis dedans laissez bouillir 1x, puis baisser le feu et faire cuire avec un couvercle 15 mn dans de l'eau frémissante.
Égoutter les raviolis et servir avec une soupe chaude ou dans un plat à gratin beurré ( on peut saupoudrer de fromage).

mercredi 17 octobre 2012

Crackers Au Sésame


Pour des amuses bouches malins , une recette inspirée du sud des États Unis, pour la petite histoire, le sésame était utilisé par les esclaves qui le semaient autour de leurs habitations comme porte-bonheur!
Il faut: Pour 70 crackers
500gr de farine
2càs de sucre
1càc de sel
1/4 de càc de cumin en poudre
1/4 de poivre de Cayenne
100gr de margarine
40gr de beurre coupé en morceaux
5càs de graines de Sésame grillées(faire dorer dans une poêle antiadhésive 2à3 mn en remuant)
130gr de lait froid
Chauffer le four à 180°. Tamiser la farine, le sel, le sucre, les épices. Mélanger.
Incorporer la margarine et le beurre avec 2 couteaux puis ajouter le sésame. mélanger pour bien repartir.
Verser le lait, en mélangeant jusqu'à ce que la pâte se raffermisse. Rouler en boule.
Étaler sur une surface légèrement farinée sur 4mm d'épaisseur et avec un emporte pièce découper des ronds de 5cm de diamètre . Déposer sur une plaque non graissée et faire cuire 20mn au centre du four jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés et croustillants.

Saupoudrer de sel (légèrement quand ils sont encore sur la plaque chaude.

Déguster avec une sauce au fromage (fromage de yaourt) ou une sauce tomate ou épicée à l'apéritif , c'est délicieux et vous n'achèterez plus de crackers du commerce.

vendredi 12 octobre 2012

Confiture D'églantines De Maman

Confiture de "gratte-culs" ou de" cynorrhodon", c'est en général ma dernière confiture de l'année et notre préférée. Ce n'est certes pas la plus facile à confectionner mais quelle satisfaction de la déguster . Car pour moi elle a la juste texture que devrait avoir une confiture pour qu'elle tienne bien sur le beurre sans couler, et le goût, incomparable!
..Et pour les plus récalcitrant il reste toujours les Confitures Beyer qui depuis 80 ans commercialise le "buttemues" la pulpe d'églantines , produit typiquement Alsacien à partir duquel on fait la confiture en rajoutant du sucre. On y trouve aussi de la confiture toute faite et des fruits au sirop.
-Mais pour moi c'est une histoire de famille car Madeleine, ma maman était connue comme "la" spécialiste de la confiture d'églantine et, et c'est parfois de loin qu'on lui commandait quelques pots, mais c'est en général pour notre gourmandise qu'elle faisait cette bonne confiture.
-Pour aller à la cueillette (d'Octobre à Novembre) il faut déjà être patient car il faut attendre les premières gelées (c'est maman qui le disait!) et après il faut trouver les arbustes bien fournis, oui car il faut un arbuste rempli de baies bien rouges (c'est plus motivant!!) et pas trop difficile d'accès (car l'églantier a une fâcheuse tendance à pousser près d'autres ronces comme le mûrier) , puis mettre une vielle veste et des bottes , des gants de jardinier (vous voyez le look) et un seau et voilà on est fin prêt pour l'expédition.
-Car l'églantier est un arbuste de la famille des rosacées , il a donc des......épines. Gare aux enchevêtrements de branches épineuses , je vous l'avais dit, les églantines ça se méritent.
-Une fois que l'on a la quantité souhaitée, ne pas voir trop grand pour une première fois ramener son butin à la maison et ....
....là, distribution de couteaux à tous le monde .
Il faut enlever le petit bout noir du fruit. }

ET L'ON OBTIENT CELA







.... une bonne chose de faite!

-Maintenant il suffit de passer vos fruits à l'eau claire pour enlever toutes les impuretés , les mettre dans un grand faitout les couvrir d'eau et faire cuire tranquillement en veillant à ce que les fruits soient toujours juste recouverts d'eau. Cuire environ 30 à 45mn jusqu'à ce que les fruits soient tendres. Rendre homogène en mixant avec le mixeur plongeant.
-La première étape consiste à enlever les graines contenues dans le fruit à l'aide d'un moulin à légumes grille normale, pour cela mettre une à deux louches de fruits encore chauds dans le moulin et tourner jusqu'à ce qu'il ne reste plus que les grains, ....récupérer la pulpe qui maintenant ne contient plus que "le poil à gratter"qu'il faut enlever avec un moulin à fruits , on tourne et on tourne jusqu'à obtenir une belle pulpe exempte de tous grains et poils









Après ce dur labeur on a enfin la pulpe d'églantine avec laquelle on va faire la confiture.
--Vous pouvez éviter toutes ces procédures en achetant la pulpe chez "Beyer"--
Mais c'est bien plus drôle de la faire soit même! et en plus , je vous livre un secret, manipuler les grains et les poils ainsi que la pulpe de l'églantine rend les mains toutes douces et blanches.
Confection de la confiture: (recette de ma maman)
  • 1kg de pulpe

  • 800gr de sucre cristallisé
Mettre une petite assiette au frais.
Mélanger votre pulpe dans un confiturier ( elle ne doit pas être trop épaisse , si c'est le cas, rajouter de l'eau.) avec le sucre , faire chauffer lentement pour permettre au sucre de fondre. Puis augmenter le feu et porter à ébullition , maintenir pendant 20 à 30 mn en remuant . Mettre un peu de confiture sur l'assiette froide, si la confiture fige c'est bon , on peut mettre dans les pots chauds si possible et sceller de suite avec la cellophane.
Vous êtes désormais en possession d'une spécialité culinaire Alsacienne de qualité gustative supérieure, bref! vous allez vous régaler ,
Mes amis Canadiens seront encore cette année heureux de recevoir un colis avec la confiture d'églantine , (car comme ils disent par là-bas "c'est écœurant!")

dimanche 7 octobre 2012

Meilleur Bredala 2012, and The Winner Is....


C'était hier Samedi 6 Octobre qu'a eu lieu la remise des prix pour le meilleur Bredala 2012 , concours organisé par la Corporation des Boulangers Du Sud Alsace en présence de Rémy Utzinger son président.
Pour ceux qui ne connaissent pas "Les Bredala", ils doivent savoir que ces petits gâteaux confectionnés pour les fêtes de Noël dans toutes les maisons d'Alsace font partie du Patrimoine Culinaire Alsacien et transmis de Mères en Filles (et sûrement aussi de Pères en Fils!) de génération en génération, et se confectionnent au cœur de l'hiver (c'est toujours avec une grande impatience que l'on démarre la saison des Bredala début Décembre ) en grande quantité avec un esprit de partage et de convivialité. Et se rajoutent tous les ans de nouvelles sortes de Bredala dénichées chez des copines ou des mamies qui gardent parfois des recettes bien cachées dans leurs tiroirs.....
Petits gâteaux rangés dans de belles boites métalliques décorées de motifs de Noël  comme de précieux trésors, que l'on offre aux visiteurs durant les Fêtes et bien au-delà , car ils se conservent plusieurs mois dans des boîtes bien fermées.
 C'est donc tout naturellement que j'y est fait participer mon dernier né "Le Croquant De Noël" petit gâteau parfumé aux épices de Noël avec sa garniture croquante aux amandes grillées et au sucre candi.
Mon dernier courrier de la part de la corporation m'informait que je faisais partie des trois lauréat(e)s...mais sans me préciser à quelle place ....ma joie était grande et j'étais déjà fière que mon Croquant ait plu.

Et aujourd'hui c'était la remise des prix au Parc Expo de Mulhouse, et c'était avec le cœur battant et assez impressionnée que je me suis dirigée vers le podium dans le hall de la Gastronomie pour recevoir mon Prix,
       le 1er Prix, quel bonheur .
J'étais très fier de recevoir ce prix, car cela fait maintenant  5 ans que je me plonge dans la fabrication de Bredala dès le mois de Décembre  (c'est parfois très difficile d'attendre jusque là.) avec beaucoup de joie .
Je prépare dans ma cuisine des jours entiers plus de 20 sortes de Bredala qui vont se ranger dans de beaux petits paquets pour être partagés auprès de la famille et les  amis, c'est l'esprit de Noël qui entre dans les maisons et c'est si bon....
Certains voyagent  jusqu'en Inde, aux Seychelles, à  Madagascar, au  Canada , et emportent avec eux le goût des épices  et du miel de chez nous .
C'est avec beaucoup de bonheur et de fierté que je partage ce Bredala avec vous (pour moi c'est  un peu Noël aujourd'hui)
Le Croquant sera en vente sur le marché de Noël de Mulhouse et dans plusieurs Boulangeries de la périphérie de Mulhouse (liste à venir!)
Je remercie encore le Jury pour cette première place, et je vous donne rdv pour 2013 et de nouveaux Bredala.........
Pour voir le Bredala de Pascale qui a eu la 2e place , c'est ici
.Ingrédients:
  • 100g de sucre
  • 130g de beurre
  • 260g de farine
  • 1càs d'eau
  • 2 càs de miel de sapin (ou autre)
  • 1/2 càs de bicarbonate
  • 1 zeste de citron
  • 1càc d'épices à pain d'épices (ou de cannelle) -un peu de lait
  • pour la garniture , des amandes broyées, des amandes effilées grillées et émiettées, du sucre candi concassé.
Mélangez dans un robot ou sur un plan de travail, le sucre , le beurre pommade, le miel, l'eau, jusqu'à obtenir un mélange homogène. Ajoutez ensuite le mélange tamisé, farine, bicarbonate, épices. Bien mélanger à la main (rajoutez un peu de farine au besoin) et laissez reposer au frais 1h.
Mélangez à parts égales les amandes, et le sucre candi, réservez.
Après le repos de la pâte, l'abaisser sur 3mm,  badigeonnez de lait , parsemez avec le mélange amandes-candi, passez le rouleau légèrement sur la pâte pour enfoncer la garniture.
Puis découpez avec une roulette dentelée  en rectangles ou en carrés .Les poser sur du papier cuisson à l'aide d'une spatule, et le tout sur une plaque perforée.
Cuire dans un four à 180° pendant 10 à 13 mn , le dessus doit être doré. Laissez refroidir un moment puis les poser sur une grille jusqu'à complet refroidissement.